Article : Le Stress, les Hormones et nos Nuits Agitées

Publié le 19/03/2024

Par Marc Dellière

L'insomnie chronique est un trouble du sommeil caractérisé par des difficultés à s'endormir, à rester endormi et à se réveiller trop tôt le matin, persistant pendant au moins trois mois. Cette condition peut entraîner de la fatigue, des problèmes de concentration et des sautes d'humeur pendant la journée.

Des études ont révélé un lien génétique avec l'insomnie, suggérant qu'elle peut être héritée, et des déséquilibres dans la régulation veille-sommeil du cerveau peuvent également y contribuer.

La corticolibérine (CRH) est une hormone produite dans le cerveau, plus précisément dans l'hypothalamus, une région qui joue un rôle clé dans la régulation de nombreuses fonctions corporelles, y compris la réponse au stress et la régulation du sommeil.

La CRH joue un rôle crucial dans la réponse au stress en déclenchant la libération d'autres hormones, telles que l'ACTH (hormone corticotrope), qui à leur tour stimulent la production de cortisol par les glandes surrénales. Son activation, en particulier en situation de stress aigu ou chronique, est étroitement liée à l'insomnie. Le CRH agit sur différents sites cérébraux impliqués dans l'éveil, perturbant ainsi le sommeil.

Pour réguler les cycles normaux veille-sommeil, il est largement supposé qu'une interaction cruciale entre l'hormone libérant l'hormone de croissance (GHRH), qui favorise le sommeil, et le CRH semble être  en jeu.

La GHRH (hormone libérant l'hormone de croissance) est principalement libérée pendant la première moitié de la nuit, favorisant ainsi le sommeil profond et réparateur. En revanche, le CRH domine pendant la seconde moitié de la nuit, où nous avons moins de sommeil profond et plus de sommeil paradoxal (le stade où les rêves se produisent souvent). Un déséquilibre dans cette balance, avec des niveaux de CRH plus élevés, pourrait perturber notre cycle veille-sommeil.

Il serait intéressant de développer la recherche sur cette interaction complexe entre la CRH, la GHRH, le stress et le sommeil. Comprendre comment ces hormones interagissent et comment elles sont influencées par le stress pourrait ouvrir de nouvelles perspectives pour le traitement de l'insomnie et d'autres troubles du sommeil.

Découvrez-en plus sur notre bioactif Lactium pour gérer le stress !

Sources :

HPA axis activity in patients with chronic insomnia: A systematic review and meta-analysis of case-control studies.

Dressle RJ, Feige B, Spiegelhalder K, Schmucker C, Benz F, Mey NC, Riemann D.

Sleep Med Rev. 2022 Apr;62:101588. doi: 10.1016/j.smrv.2022.101588.

The impact of stress on sleep: Pathogenic sleep reactivity as a vulnerability to insomnia and circadian disorders.

Kalmbach DA, Anderson JR, Drake CL.

J Sleep Res. 2018 Dec;27(6):e12710. doi: 10.1111/jsr.12710.

Stress and Insomnia: A Bidirectional Relationship

https://www.linkedin.com/posts/marc-delli%C3%A8re-66aa8460_lactalk-episode-2-stress-and-sleep-activity-7102208870663483392-66w5?utm_source=share&utm_medium=member_desktop

Contactez-nous

Nos autres actualités

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram