Par Marc Dellière

Après le repas, votre niveau d'énergie est influencé par les choix que vous faites en matière de nutrition, mais également bien sûr par votre état de stress.

Les protéines, présentes dans des aliments tels que le poisson, les œufs, la viande, les produits laitiers et les légumineuses, jouent un rôle crucial dans la régulation de votre niveau d'énergie. Composées d'acides aminés essentiels, elles contribuent au bon fonctionnement du corps, y compris la production de neurotransmetteurs et d'hormones.

Lorsque vous consommez des protéines, votre corps les décompose en acides aminés, dont certains peuvent agir comme précurseurs de neurotransmetteurs tels que la dopamine et la sérotonine. Ces neurotransmetteurs sont impliqués dans la régulation de l'énergie, de la motivation et de la concentration.

De plus, les protéines aident à stabiliser la glycémie après un repas, ce qui prévient les baisses d'énergie et les fringales. Leur digestion lente favorise une libération progressive de glucose dans le sang, évitant ainsi les fluctuations brusques de l'énergie.

Un autre aspect crucial est le rôle de la néoglucogenèse, un processus par lequel votre corps produit du glucose à partir de précurseurs non glucidiques, comme les acides aminés provenant de la dégradation des protéines. La néoglucogenèse maintient un niveau adéquat de glucose dans le sang entre les repas ou pendant la nuit, fournissant de l'énergie aux cellules, y compris au cerveau, essentiel pour la performance mentale et physique, surtout en période de stress.

Les glucides, présents dans des aliments comme le pain, les pâtes, les légumes et les fruits, jouent également un rôle crucial. Lorsque vous consommez des glucides, votre corps libère de l'insuline, une hormone qui aide à transporter les sucres de votre sang vers vos cellules pour les utiliser comme source d'énergie.

Ce processus permet également à davantage de tryptophane, un acide aminé, de pénétrer dans votre cerveau. Le tryptophane est un précurseur de la sérotonine, un neurotransmetteur qui contribue à réguler l'humeur et la relaxation.

Ainsi, lorsque le cerveau dispose de plus de tryptophane, cela peut entraîner une augmentation des niveaux de sérotonine, vous faisant sentir plus calme et moins fatigué, ce qui est particulièrement bénéfique lorsque vous êtes stressé.

Les lipides jouent un rôle crucial dans la régulation de la fatigue et du stress, notamment en ce qui concerne l'absorption des glucides. Ils fournissent une quantité considérable de calories énergétiques.

Lorsque vous consommez des aliments riches en graisses en même temps que des glucides, la digestion est ralentie, ce qui entraîne une libération plus lente de glucose dans le sang. Cette régulation évite les pics de glycémie suivis de chutes brutales, offrant ainsi une source d'énergie plus stable sur une période prolongée. Cette stabilité énergétique est fondamentale pour maintenir votre vigilance et votre alerte tout au long de la journée, ce qui est particulièrement intéressant pour faire face au stress quotidien.

Bien qu'elles n'affectent pas directement les niveaux de sérotonine, les graisses sont essentielles à la santé et au bon fonctionnement du cerveau. Les acides gras oméga-3, présents dans des aliments tels que les huiles de colza ou de cameline, les noix et les poissons gras comme les sardines, les maquereaux ou les saumons, sont associés à une amélioration de la fonction cognitive et à la régulation de l'humeur, ce qui est particulièrement bénéfique en période de fatigue et de stress.

En résumé, des choix alimentaires équilibrés, incluant des protéines, des glucides et des lipides, peuvent contribuer à maintenir un niveau d'énergie stable et à réguler l'humeur, ce qui est particulièrement bénéfique en période de stress.

Découvrez-en davantage sur notre actif santé pour gérer le taux de sucre dans le sang : Pep2Dia !

Sources :

Post-prandial changes in measures of fatigue: effect of a mixed or a pure carbohydrate or pure fat meal.

Cunliffe A, Obeid OA, Powell-Tuck J.

Eur J Clin Nutr. 1997 Dec;51(12):831-8. doi: 10.1038/sj.ejcn.1600496.

Par Marc Dellière

Le niveau de stress est intimement lié au statut en magnésium, avec des effets négatifs mutuellement renforcés entre le stress, l'hypomagnésémie et l'augmentation de la magnésurie.

Une étude récente a révélé une association entre une perte accrue de magnésium dans les urines et un risque accru de syndrome métabolique, indépendamment de facteurs tels que le sexe, l'âge et l'origine ethnique, soulignant ainsi l'importance de considérer le magnésium dans la prévention et le traitement de ce syndrome.

Découvrez-en plus sur notre bioactif Lactium pour gérer le stress !

Sources :

Magnesium Status and Stress: The Vicious Circle Concept Revisited
Gisèle Pickering, André Mazur, Marion Trousselard, Przemyslaw Bienkowski, Natalia Yaltsewa, Mohamed Amessou, Lionel Noah, Etienne Pouteau
Nutrients. 2020 Dec; 12(12): 3672. Published online 2020 Nov 28. doi: 10.3390/nu12123672

Challenges in the Diagnosis of Magnesium Status
Jayme L. Workinger, Robert. P. Doyle, Jonathan Bortz
Nutrients. 2018 Sep; 10(9): 1202. Published online 2018 Sep 1. doi: 10.3390/nu10091202

Anxiety and stress among science students. Study of calcium and magnesium alterations.
Grases G, et al. Magnes Res. 2006. PMID: 16955721

Magnesium Depletion Score and Metabolic Syndrome in US Adults: Analysis of NHANES 2003-2018.
Wang X, et al. J Clin Endocrinol Metab. 2024. PMID: 38366015
Magnesium and Metabolic Syndrome: Any Connection? - Medscape - March 21, 2024.

Serum Magnesium is Inversely Associated with Body Composition and Metabolic Syndrome.
Al Shammaa A, Al-Thani A, Al-Kaabi M, Al-Saeed K, Alanazi M, Shi Z.
Diabetes Metab Syndr Obes. 2023 Jan 12;16:95-104. doi: 10.2147/DMSO.S391369. eCollection 2023.

Magnesium status and the metabolic syndrome: A systematic review and meta-analysis.
Sarrafzadegan N, Khosravi-Boroujeni H, Lotfizadeh M, Pourmogaddas A, Salehi-Abargouei A.
Nutrition. 2016 Apr;32(4):409-17. doi: 10.1016/j.nut.2015.09.014. Epub 2015 Oct 23.

Magnesium deficiency and metabolic syndrome: stress and inflammation may reflect calcium activation.
Rayssiguier Y, Libako P, Nowacki W, Rock E.
Magnes Res. 2010 Jun;23(2):73-80. doi: 10.1684/mrh.2010.0208. Epub 2010 May 31.

Insulin Resistance, Prediabetes, Metabolic Syndrome: What Should Every Pediatrician Know?
Ighbariya A, Weiss R.
J Clin Res Pediatr Endocrinol. 2017 Dec 30;9(Suppl 2):49-57. doi: 10.4274/jcrpe.2017.S005. Epub 2017 Dec 27.

Par Marc Dellière

Selon les conclusions tirées de deux études distinctes, il apparaît que la combinaison d'un programme d'éducation nutritionnelle assorti d'un suivi régulier, conjointement à l'introduction d'une formule spécifique adaptée au diabète, représente une stratégie intéressante pour une gestion optimale du diabète de type 2 durant le mois de jeûne du Ramadan.

Le programme d'éducation nutritionnelle et de suivi offre aux participants une compréhension globale des pratiques alimentaires pendant le jeûne, leur permettant ainsi de faire des choix éclairés concernant leur alimentation.

En plus de faciliter une perte de poids significative, d’une moyenne de 1,21 kg, cette approche entraîne des améliorations notables des niveaux de glycémie, de cholestérol et de tension artérielle.

Une surveillance continue tout au long du programme permet des ajustements personnalisés aux recommandations nutritionnelles, optimisant ainsi les résultats de santé des participants.

L'inclusion d'une formule spécifique au diabète dans un programme de thérapie nutritionnelle structurée répond directement aux besoins nutritionnels uniques des personnes diabétiques.

Cette formule, caractérisée par des glucides à faible indice glycémique, une abondance de fibres et une teneur élevée en protéines de lactosérum, contrôle efficacement l'apport en glucides et vise à stabiliser la glycémie, constituant un élément crucial pendant le jeûne du Ramadan.

Les résultats démontrent une amélioration substantielle des paramètres cliniques chez les patients diabétiques de type 2 suivant le programme de thérapie nutritionnelle structurée, notamment une réduction de la glycémie à jeun, des triglycérides et des taux d'hémoglobine glyquée.

En fusionnant un programme d'éducation nutritionnelle avec un suivi régulier et l'intégration d'une formule spécifique au diabète, on obtient une approche personnalisée de la gestion du diabète de type 2 pendant le Ramadan.

Découvrez-en davantage sur notre actif santé pour gérer le taux de sucre dans le sang : Pep2Dia !

Sources :

Ramadan-specific nutrition education improves cardio-metabolic health and inflammation-a prospective nutrition intervention study from Pakistan.
Gul R, Khan I, Alam I, Almajwal A, Hussain I, Sohail N, Hussain M, Cena H, Shafiq S, Aftab A.
Front Nutr. 2023 Dec 22;10:1204883. doi: 10.3389/fnut.2023.1204883.

Comparison of Structured Nutrition Therapy for Ramadan with Standard Care in Type 2 Diabetes Patients.
Mohd Yusof BN, Wan Zukiman WZHH, Abu Zaid Z, Omar N, Mukhtar F, Yahya NF, Shahar ASM, Hasbullah FY, Liu Xin Yi R, Marczewska A, Hamdy O.
Nutrients. 2020 Mar 19;12(3):813. doi: 10.3390/nu12030813.

Par Marc Dellière

L'insomnie chronique est un trouble du sommeil caractérisé par des difficultés à s'endormir, à rester endormi et à se réveiller trop tôt le matin, persistant pendant au moins trois mois. Cette condition peut entraîner de la fatigue, des problèmes de concentration et des sautes d'humeur pendant la journée.

Des études ont révélé un lien génétique avec l'insomnie, suggérant qu'elle peut être héritée, et des déséquilibres dans la régulation veille-sommeil du cerveau peuvent également y contribuer.

La corticolibérine (CRH) est une hormone produite dans le cerveau, plus précisément dans l'hypothalamus, une région qui joue un rôle clé dans la régulation de nombreuses fonctions corporelles, y compris la réponse au stress et la régulation du sommeil.

La CRH joue un rôle crucial dans la réponse au stress en déclenchant la libération d'autres hormones, telles que l'ACTH (hormone corticotrope), qui à leur tour stimulent la production de cortisol par les glandes surrénales. Son activation, en particulier en situation de stress aigu ou chronique, est étroitement liée à l'insomnie. Le CRH agit sur différents sites cérébraux impliqués dans l'éveil, perturbant ainsi le sommeil.

Pour réguler les cycles normaux veille-sommeil, il est largement supposé qu'une interaction cruciale entre l'hormone libérant l'hormone de croissance (GHRH), qui favorise le sommeil, et le CRH semble être  en jeu.

La GHRH (hormone libérant l'hormone de croissance) est principalement libérée pendant la première moitié de la nuit, favorisant ainsi le sommeil profond et réparateur. En revanche, le CRH domine pendant la seconde moitié de la nuit, où nous avons moins de sommeil profond et plus de sommeil paradoxal (le stade où les rêves se produisent souvent). Un déséquilibre dans cette balance, avec des niveaux de CRH plus élevés, pourrait perturber notre cycle veille-sommeil.

Il serait intéressant de développer la recherche sur cette interaction complexe entre la CRH, la GHRH, le stress et le sommeil. Comprendre comment ces hormones interagissent et comment elles sont influencées par le stress pourrait ouvrir de nouvelles perspectives pour le traitement de l'insomnie et d'autres troubles du sommeil.

Découvrez-en plus sur notre bioactif Lactium pour gérer le stress !

Sources :

HPA axis activity in patients with chronic insomnia: A systematic review and meta-analysis of case-control studies.

Dressle RJ, Feige B, Spiegelhalder K, Schmucker C, Benz F, Mey NC, Riemann D.

Sleep Med Rev. 2022 Apr;62:101588. doi: 10.1016/j.smrv.2022.101588.

The impact of stress on sleep: Pathogenic sleep reactivity as a vulnerability to insomnia and circadian disorders.

Kalmbach DA, Anderson JR, Drake CL.

J Sleep Res. 2018 Dec;27(6):e12710. doi: 10.1111/jsr.12710.

Stress and Insomnia: A Bidirectional Relationship

https://www.linkedin.com/posts/marc-delli%C3%A8re-66aa8460_lactalk-episode-2-stress-and-sleep-activity-7102208870663483392-66w5?utm_source=share&utm_medium=member_desktop

Par Marc Dellière

Les troubles du comportement alimentaire (TCA) peuvent perturber les niveaux de glucose dans le sang, ce qui peut avoir un impact sur l'énergie et le bien-être général.

Par exemple, dans le cas de l'anorexie mentale, le fait de ne pas manger suffisamment peut entraîner une baisse de la glycémie, privant ainsi le corps de l'énergie nécessaire pour fonctionner correctement.

À l'inverse, les épisodes de boulimie, où une personne mange excessivement puis tente de se débarrasser de la nourriture, peuvent perturber les niveaux de glucose dans le sang, affectant les niveaux d'énergie.

De même, les personnes souffrant de trouble de l'alimentation compulsive peuvent connaître une montée rapide de la glycémie suivie d'une baisse, entraînant une sensation de fatigue ou de faiblesse.

Pour les personnes atteintes de diabète, il est essentiel de surveiller leur glycémie et de maintenir une alimentation équilibrée pour éviter les fluctuations. Cependant, les troubles alimentaires peuvent rendre cela difficile en raison de comportements alimentaires irréguliers.

En améliorant la sensibilisation et la compréhension des troubles du comportement alimentaire (TCA), ainsi que de leurs effets sur la glycémie et la santé globale, on peut mettre en place plusieurs mesures pour soutenir les personnes concernées.

La sensibilisation du grand public et des professionnels de la santé, le dépistage précoce des signes de TCA, une approche multidisciplinaire impliquant divers spécialistes de la santé, un soutien individualisé adapté aux besoins spécifiques de chaque personne, la promotion d'une alimentation équilibrée et la réduction de la stigmatisation associée aux TCA sont toutes des actions fondamentales.

Découvrez-en davantage sur notre actif santé pour gérer le taux de sucre dans le sang : Pep2Dia !

Sources:

Dziewa M, Bańka B, Herbet M, Piątkowska-Chmiel I. Eating Disorders and Diabetes: Facing the Dual Challenge. Nutrients. 2023 Sep 12;15(18):3955. doi: 10.3390/nu15183955. PMID: 37764739; PMCID: PMC10538145.

Kumar A, Alam S, Bano S, Prakash R, Jain V. Association of eating disorders with glycaemic control and insulin resistance in patients of type 2 diabetes mellitus. Int J Biochem Mol Biol. 2023 Aug 15;14(4):40-50. PMID: 37736391; PMCID: PMC10509534.

Crone C, Fochtmann LJ, Attia E, Boland R, Escobar J, Fornari V, Golden N, Guarda A, Jackson-Triche M, Manzo L, Mascolo M, Pierce K, Riddle M, Seritan A, Uniacke B, Zucker N, Yager J, Craig TJ, Hong SH, Medicus J. The American Psychiatric Association Practice Guideline for the Treatment of Patients With Eating Disorders. Am J Psychiatry. 2023 Feb 1;180(2):167-171. doi: 10.1176/appi.ajp.23180001. PMID: 36722117.

Koceïr EA, Benbaïbeche H, Haffaf M, Kacimi G, Oudjit B. Evaluation primaire des troubles du comportement alimentaire chez le sujet obèse et le patient diabétique de type 2 algérien [Primary evaluation of the behaviour eating disorder in obese and type 2 diabetic Algerian subjects]. Ann Biol Clin (Paris). 2009 May-Jun;67(3):307-13. French. doi: 10.1684/abc.2009.0325. PMID: 19411233.

Eating disorders and diabetes

https://www.diabetes.org.uk/guide-to-diabetes/emotions/eating-disorders-and-diabetes

Types of Eating Disorders

https://diabetes.org/health-wellness/mental-health/eating-disorders

Eating Disorders and Diabetes

https://www.nationaleatingdisorders.org/eating-disorders-and-diabetes/

Ingredia sera présent à nouveau au Vitafoods Europe qui aura lieu du 14 au 16 mai 2024 à Genève. Nous vous attendons nombreux sur notre stand #G38, pour découvrir nos nouveaux concepts !

La presse est unanime, le bien-être mental occupera toujours une place centrale dans les tendances self-care de 2023.Le self-care ne se limite plus à se chouchouter. Il s’agit aussi de prendre le temps de se reposer, de se ressourcer, de se déconnecter de la technologie et de se reconnecter à soi-même.

Lactium®: un ingrédient naturel pour aider à gérer son stress et les troubles du sommeil

Sans accoutumance ni effets secondaires, cet hydrolysat naturel de protéines de lait contient un peptide bioactif aux propriétés relaxantes, l’alpha-casozépine.En 2021, une étude de satisfaction des consommateurs effectuée sur 338 volontaires a montré une satisfaction globale de 78%, répartie de manière assez équilibrée en 78% pour l’action sur le stress modéré et 77% pour l’action sur les troubles du sommeil.

Par Marc Dellière

Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) est une condition qui survient après avoir vécu un événement traumatisant, comme un accident, une agression ou une expérience de guerre. Les symptômes peuvent inclure des cauchemars, des flashbacks, une forte vigilance et un sentiment de détresse émotionnelle intense.

Dans le cerveau, le système GABAergique joue un rôle fondamental. Ce système utilise une substance chimique appelée neurotransmetteur gamma-aminobutyrique (GABA) pour réguler nos émotions et nos réponses au stress.

Le GABA agit en se liant à des récepteurs spéciaux sur les neurones, ce qui réduit l'activité neuronale et nous aide à nous sentir calmes et détendus.

Après un événement traumatisant, le fonctionnement normal du système GABAergique peut être perturbé. Cela entraîne des changements dans la façon dont notre cerveau traite la peur, les souvenirs traumatiques et les émotions.

Les cellules GABAergiques deviennent moins actives, en particulier dans des régions clés du cerveau comme l'amygdale, qui est impliquée dans le traitement des émotions.

Cette perturbation du système GABAergique peut contribuer aux symptômes du TSPT, comme des réactions émotionnelles intenses et une sensibilité accrue aux situations stressantes.

Pour traiter ces symptômes, certains médicaments agissent en augmentant l'activité du GABA dans le cerveau. Par exemple, les benzodiazépines agissent en se liant aux récepteurs GABAA, ce qui réduit l'anxiété.

Comprendre le rôle du système GABAergique dans le TSPT est essentiel pour développer de nouveaux traitements. En ciblant spécifiquement ce système avec des médicaments ou d'autres thérapies, nous pourrions améliorer les symptômes du TSPT et la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Découvrez-en plus sur notre bioactif Lactium pour gérer le stress !

Sources :

Huang J, Xu F, Yang L, Tuolihong L, Wang X, Du Z, Zhang Y, Yin X, Li Y, Lu K, Wang W. Involvement of the GABAergic system in PTSD and its therapeutic significance. Front Mol Neurosci. 2023 Feb 1;16:1052288. doi: 10.3389/fnmol.2023.1052288. Erratum in: Front Mol Neurosci. 2023 Feb 20;16:1158825. PMID: 36818657; PMCID: PMC9928765.

Bandelow B, Baldwin D, Abelli M, Bolea-Alamanac B, Bourin M, Chamberlain SR, Cinosi E, Davies S, Domschke K, Fineberg N, Grünblatt E, Jarema M, Kim YK, Maron E, Masdrakis V, Mikova O, Nutt D, Pallanti S, Pini S, Ströhle A, Thibaut F, Vaghi MM, Won E, Wedekind D, Wichniak A, Woolley J, Zwanzger P, Riederer P. Biological markers for anxiety disorders, OCD and PTSD: A consensus statement. Part II: Neurochemistry, neurophysiology and neurocognition. World J Biol Psychiatry. 2017 Apr;18(3):162-214. doi: 10.1080/15622975.2016.1190867. Epub 2016 Jul 15. PMID: 27419272; PMCID: PMC5341771.

Par Marc Dellière

Dans notre vie quotidienne, contrôler notre taux de sucre dans le sang est essentiel pour rester en bonne santé, que l'on soit une personne lambda ou un athlète actif.

Les glucomètres, ces petits appareils permettant de mesurer le taux de sucre dans le sang, sont sur le point de devenir des outils indispensables dans ce suivi, surtout avec l'avènement des glucomètres sans piqûre, qui offrent une méthode simple et sans douleur pour surveiller notre glycémie.


Voyons comment ces nouveaux glucomètres transforment la façon dont nous prenons soin de notre santé.

Pour le commun des mortels :
Garder notre taux de sucre dans le sang stable est crucial pour se sentir bien, physiquement et mentalement, dans notre quotidien.
Une alimentation saine, associée à la pratique régulière d'exercices physiques pour gérer le stress et à un bon sommeil, nous aide à maintenir un niveau de sucre dans le sang équilibré, ce qui contribue à notre bien-être global.

Pour les athlètes :
Pour les sportifs, contrôler leur glycémie est vital pour optimiser leurs performances et garantir leur sécurité pendant l'effort.
En utilisant un glucomètre, surtout s'il est sans piqûre, les athlètes peuvent surveiller leur taux de sucre avant, pendant et après l'exercice, ce qui leur permet d'ajuster leur alimentation et leur hydratation pour maintenir un niveau de sucre optimal.

En résumé, que l'on soit une personne lambda ou un athlète, surveiller notre glycémie est essentiel pour rester en bonne santé. Les glucomètres modernes, surtout les versions sans piqûre, offrent une manière simple et pratique de surveiller notre taux de sucre dans le sang, ce qui nous aide à maintenir une glycémie stable et à promouvoir un bien-être optimal, que ce soit dans notre vie de tous les jours ou pendant nos activités sportives.

Découvrez-en plus sur notre bioactif Pep2Dia pour maintenir une glycémie saine !

Sources :

Effects of Breaking Up Sedentary Behavior With Short Bouts of Yoga and Tai-Chi on Glycemia, Concentration, and Well-Being.
Colvin A, Murray L, Noble J, Chastin S.
J Phys Act Health. 2023 Nov 22;21(2):181-188. doi: 10.1123/jpah.2023-0308.

Modeling Glucose Transport From Systemic Circulation to Sweat.
La Count TD, Jajack A, Heikenfeld J, Kasting GB.
J Pharm Sci. 2019 Jan;108(1):364-371. doi: 10.1016/j.xphs.2018.09.026.

Blood glucose monitoring with smartphone as glucometer.
Yang J.
Electrophoresis. 2018 Aug 23. doi: 10.1002/elps.201800295.

Challenges and perspectives in continuous glucose monitoring.
van Enter BJ , von Hauff E .
Chem Commun (Camb). 2018 May 15;54(40):5032-5045. doi: 10.1039/c8cc01678j.

Par Marc Dellière

Le stress nous affecte tous différemment, agissant à la fois comme une réponse naturelle aux défis et comme un précurseur potentiel de problèmes de santé lorsqu'il n'est pas géré.

En tant que prestataires de soins de santé, reconnaître l'impact profond du stress sur nos patients est primordial. Une prévention médicale efficace repose sur notre capacité à aborder la gestion du stress.

Le stress aigu, bref mais intense, peut altérer les performances ou même déclencher des affections telles que le trouble de stress post-traumatique. Les femmes ménopausées, par exemple, peuvent éprouver un stress aigu aboutissant à une insuffisance cardiaque aiguë ou à une cardiomyopathie de Takotsubo.

Le stress chronique, persistant et insidieux, aggrave les affections existantes et favorise l'apparition de nouvelles. Cela souligne le lien complexe entre le stress et divers problèmes de santé, nécessitant son intégration dans les stratégies de prévention en santé.

En essence, la prévention médicale, qu'elle soit primaire (éviter la maladie), secondaire (détection précoce) ou tertiaire (gestion des affections existantes), nécessite de traiter le stress. Les prestataires de soins de santé doivent prioriser l'éducation des patients sur les techniques de réduction du stress pour renforcer le bien-être et freiner la progression des maladies.

En termes simples, aider les individus à gérer le stress est essentiel pour la prévention des maladies et le bien-être général. Voici un résumé :

  • Utiliser les ressources : S'appuyer sur des ressources telles que le Guide de gestion du stress de l'OMS, offrant des stratégies étayées par des preuves.
  • Bien manger : Opter pour un régime anti-inflammatoire riche en antioxydants avec beaucoup de fruits, légumes, céréales complètes, protéines maigres et graisses saines.
  • Rester actif : S'engager dans une activité physique régulière, même une courte marche quotidienne, visant environ 6000 pas. Ajouter du plaisir en synchronisant les pas avec de la musique entraînante comme "Stayin' Alive" des Bee Gees.
  • Prioriser le sommeil : Maintenir un horaire de sommeil régulier, cultiver une routine relaxante avant le coucher et assurer un environnement propice au sommeil, visant 7 à 9 heures de repos par nuit.
  • Techniques de relaxation : Intégrer des pratiques de relaxation comme l'auto-hypnose, la méditation ou d'autres méthodes adaptées aux préférences individuelles.

En incorporant ces pratiques, les individus peuvent mieux faire face au stress, renforçant leur santé et leur bien-être.

Découvrez-en plus sur Lactium pour gérer le stress !

Sources :

WHO Stress Management Guide : https://lnkd.in/esahXWVR
WHO Stress : https://lnkd.in/etSsgu3m
Stress in 2 minutes : https://lnkd.in/eq3Kb8bx

Par Marc Dellière

Une enzyme est une protéine qui accélère les réactions chimiques pour de nombreuses fonctions biologiques dans les organismes vivants, telles que la digestion des aliments et la production d'énergie.

L'alpha-glucosidase est une enzyme présente dans l'intestin grêle qui joue un rôle clé dans la dégradation des glucides complexes en sucres simples, tels que le glucose. Cette dégradation est nécessaire pour que les glucides soient absorbés dans la circulation sanguine. L'alpha-glucosidase agit en décomposant les chaînes de polysaccharides (glucides complexes) en unités de glucose et d'autres sucres simples, qui peuvent ensuite être absorbés par les cellules de l'intestin.


L’utilisation d'inhibiteurs bioactifs de l'α-glucosidase pour traiter le diabète a prouvé être un moyen très efficace de contrôler l'hyperglycémie postprandiale et ses complications dans le prédiabète ou le diabète de type 2. Les inhibiteurs de l'alpha-glucosidase bloquent l'action de cette enzyme, ce qui ralentit la dégradation des glucides complexes en glucose. En conséquence, les glucides ne sont pas absorbés aussi rapidement dans la circulation sanguine, ce qui entraîne une diminution des pics de glycémie après les repas. Cela permet un meilleur contrôle de la glycémie chez les personnes atteintes de prédiabète ou de diabète de type 2.


Les inhibiteurs de l'alpha-glucosidase n'augmentent pas la production d'insuline par le pancréas, mais agissent en modifiant la façon dont les glucides sont digérés et absorbés.

En combinant les inhibiteurs de l'alpha-glucosidase avec d'autres interventions, telles que l'alimentation équilibrée, l'activité physique et d'autres médicaments antidiabétiques, il est possible d'optimiser le contrôle de la glycémie et de réduire les risques de complications liées au diabète.

Découvrez-en plus sur Pep2Dia, pour maintenir une glycémie saine !

Sources :

An overview on the role of bioactive α-glucosidase inhibitors in ameliorating diabetic complications : https://lnkd.in/ehUR7cG3
Pep2Dia mécanisme d'action gestion de la glycémie : https://lnkd.in/e7gqHiSR
Prédiabète et diabète type 2 : https://lnkd.in/db-QVfHT

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram